Gaspésie, Monts Chic-Chocs

Le Mont-Jacques Cartier est l’îlot de pergélisol le plus au sud  au Québec, qui doit son existence essentiellement aux conditions de forts vents qui empêchent l’établissement d’un épais couvert de neige en hiver. Ce pergélisol alpin est à la limite de devenir relique. Le régime thermique de la montagne est surveillé depuis plus de 30 ans et le laboratoire y effectue des expéditions à chaque année afin de recueillir des données d’enneigement et de régime thermique du sol. Le laboratoire y a entre autre effectué une cartographie haute résolution des formes périglaciaires au sommet (Myriam Hotte, B.Sc.) et un étudiant (Gautier Davesne, candidat M.Sc.) y débute une étude plus détaillée des autres monts des Chic-Chocs, afin de déterminer leurs conditions d’enneigement et de vérifier si l’on peut retrouver les conditions de maintient du pergélisol sur les monts avoisinants.

Ce message est également disponible en : Anglais