LLapointe_Elrabti

Lyna Lapointe-Elmrabti

Direction : Julie Talbot
Codirection : Daniel Fortier

Adresse principale
Département de Géographie
Pavillon Strathcona, local 204
Université de Montréal
520 chemin de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal, Qc, H2V 2B8

Courriel : lyna.lapointe.elmrabti@gmail.com


Titre du projet de recherche

Changements climatiques et écologiques enregistrés dans le dépôt de yedoma de la rivière Itkillik pendant MIS 3-MIS 2, Alaska


Description du projet de recherche

Le climat froid et xérique associé à la Béringie lors du Pléistocène tardif a conduit à une sédimentation éolienne active et à l’accumulation de glace dans le sol. Ces processus ont favorisé la formation d’un pergélisol syngénétique extrêmement riche en glace, nommé yedoma. S’étant accumulés entre MIS 4 et MIS 2, ces dépôts contiennent des archives pouvant être employées à titre de proxies pour les reconstitutions paléoécologiques et paléoclimatiques associées à cette période. Les yedoma offrent donc une opportunité intéressante d’étudier la dynamique à long terme d’environnements terrestres localisés dans les hautes latitudes. Cependant, depuis l’Holocène (MIS1) et dans le contexte de réchauffement climatique actuel, les yedoma sont sujets à des dégradations thermiques drastiques.

Le yedoma de la rivière Itkillik (69°34′ N, 150°52′ W), est localisé dans le Nord de L’Alaska. Le dépôt s’est accumulé entre <48,000 et 5,000 ans 14C BP. L’érosion causée par le méandrage de la rivière Itkillik a permis l’exposition d’une paroi d’environ 400 m de large et de 30-35 m de hauteur. Le site représente majoritairement l’interstade du Wisconsinien moyen/Karginsky (MIS3) et le stade du Wisconsinien tardif/Sartan incluant le dernier maximum glaciaire (LGM) (MIS2). L’analyse pollinique et la reconstitution de paramètres paléoclimatiques tels que la température et les précipitations (technique des analogues modernes et δ18O) révèlent un environnement de toundra-steppe dominé par des communautés herbacées tout au long de cet intervalle. L’implication des résultats obtenus pour la reconstitution du climat utilisant une fonction de transfert basée sur les profils polliniques obtenus sera discutée et mise en relation avec la sédimentologie (TC, TIC/TC, C/N, granulométrie) et la cryostratigraphie (cryostructures, teneurs volumétriques en glace, volumes des coins de glace) du site.

 

Mots-clés
Paléoécologie, Paléoclimat, Pléistocène, Pergélisol syngénétique, Carbone.

 

Prix et bourses

2013: Programme de formation scientifique dans le Nord (PFSN)

2014 : Northern Scientific Training Program (NSTP)


Affiliations

Centre d’étude nordique (CEN)

ArcticNet

Laboratoire de biogéographie, Université de Montréal

 

 

 

 

 

 

Ce message est également disponible en : Anglais