Alex Guertin

Alexandre Guertin-Pasquier

M.Sc. en Géographie, complétée en 2012

Direction : Daniel Fortier
Codirection : Pierre J.H. Richard
Courriel : alexandre.guertin-pasquier@umontreal.ca

 

 

 

Titre du projet de recherche

Reconstitution paléo-écologique et contexte magnéto-stratigraphique de la forêt fossile de l’île Bylot (Nunavut)

 

Description du projet de recherche

Le projet de recherche porte sur la reconstitution paléo-écologique d’un environnement forestier fossile retrouvé sur un plateau au sud-ouest de l’île Bylot. Il a comme objectifs 1) de préciser la chrono-stratigraphie du site; 2) d’établir une liste et une succession des différents taxons polliniques retrouvés dans les différentes unités stratigraphiques du site; 3) d’estimer leur âge et 4) d’en inférer des conditions climatiques (température et précipitations). Plusieurs coupes stratigraphiques ont été excavées puis échantillonnées afin de réaliser des analyses stratigraphiques, paléomagnétiques et polliniques. Un GPS différentiel fut également utilisé afin de caractériser à petite et grande échelle les unités stratigraphiques associées aux unités organiques fossiles. Les résultats des analyses granulométriques indiquent la séquence de dépôt suivante au sein d’une dépression dans la roche en place (schiste tertiaire) : 1) un diamicton glaciaire local ; 2) un sédiment limoneux d’origine glacio-lacustre ; 3) une unité organique tourbeuse; 4) une unité de type alluvial ; 5) un sédiment fluvio-glaciaire et 6) un diamicton glaciaire d’origine allochtone. Les analyses polliniques suggèrent une végétation similaire à celle présente près de la limite des arbres actuelle, environ 2000 km plus au sud. Les conditions climatiques plus humides et plus chaudes permettaient notamment la croissance du pin (Pinus type strobus et banksiana), de l’épinette (Picea cf. mariana), de l’aulne (type crispa et incana) et du mélèze (Larix, indifférencié). Les études paléomagnétiques et la présence d’espèces éteintes suggèrent un âge pour les dépôts organiques fossiles situé entre 2,14 et 2,15 Ma ou entre 2,581 et 3,040 Ma.

Mots-clés
Plio-Pléistocène; Stratigraphie; Paléomagnétisme; Palynologie; Végétation fossile; île Bylot; Sciences de la Terre – Paléobotanique

 

Communications orales

–      Journée scientifique en Géographie, U. de Montréal, 8 avril et 12 décembre 2008

–      Présentation à la communauté de Pond Inlet (Nunavut) en juillet 2010

 

Communications par affiches

–      Advances in Earth Sciences Research Conference, U. d’Ottawa, 26-28 Mars 2010

–      Colloque annuel du Centre d’Études Nordiques, U.  Laval,  26 février 2009, 26 février 2010 et 3 mars 2011.

–      41th International Arctic Workshop, UQAM, 2-4 mars 2011

–      International Polar Year Conference, Palais des congrès, Montréal, 22-27 avril 2012

–      Canadian Paleontology Conference, U. de Toronto, Toronto, 21-23 septembre 2012.

 

Prix et bourses 

2013 : Prix de la relève de la bourse Fernand-Seguin en journalisme scientifique, Association des communicateurs scientifiques du Québec (ACS)
2009-2011 : Bourse d’excellence de maîtrise, FQRNT
2009-2010 : Bourse Alexander Graham-Bell, CRSNG
2009-2010 : Bourse pour activités de terrain, Programme de formation scientifique dans le nord (PFSN)
2006-2009 : Palmarès du doyen, Université de Montréal
2009 : Gagnant du concours de la meilleure affiche scientifique étudiante, Centre d’Études Nordiques

 

Affiliations

Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ)
Association des communicateurs scientifiques du Québec (ACS)
Centre d’études Nordiques (CÉN)
Laboratoire de paléo-phytogéographie et de palynologie (U. de Montréal)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce message est également disponible en : Anglais