L’île Bylot est située au nord de Baffin et fait partie du Parc National Sirmilik. Elle abrite de grandes populations de Grandes Oies des Neiges pendant l’été qui séjournent dans un territoire désigné comme le Sanctuaire d’Oiseaux Migratoires de Bylot, où une station de recherche regroupe biologistes, limnologues et géomorphologues. L’île est en partie recouverte de glaciers et le pergélisol y atteint une profondeur de 400m. Les membres du laboratoire travaillent sur trois projets en particulier. Stéphanie Coulombe (candidate M.Sc.) et Étienne Godin (candidat Ph.D.) investissent tous deux des formes de dégradation du pergélisol différentes en lien avec la présence de glace massive dans le sol, tandis qu’Alexandre Guertin-Pasquier travaille sur les reconstitutions paléo-environnementales d’une forêt fossile.

Stéphanie s’intéresse à la présence de glace de glacier enfouie, dont la fonte entraîne des décrochements de couche-active dans les terrains en pente. L’âge de cette glace est estimée contemporaine à la charnière Pléistocène-Pliocène (2,6 Ma) et sa signature géochimique fournit de rares données de reconstitutions climatiques. La conservation de reliques dans le pergélisol est à la base de la recherche d’Alexandre Guertin-Pasquier, qui utilise la palynologie et la sédimentologie afin de reconstituer la flore d’une forêt fossilisée et conservée dans le pergélisol. Des troncs de plus de deux mètres de longueur et jusqu’à 20cm de diamètres y ont été retrouvés, fournissant des indices sur les conditions climatique d’une époque située entre 2 et 2,5 millions d’années.

Étienne Godin effectue le suivi spatio-temporel de l’évolution de ravins de thermo-érosion dans les champs de polygones à coins de glace de la plaine sud-ouest de Bylot. Ces ravins sont formés par l’infiltration d’eau dans les fentes de gel au printemps, ce qui entraîne des échanges thermiques et la dégradation de la glace massive dans le sol, créant de l’érosion à géométrie polygonale. Ces ravins changent l’organisation du réseau hydrographique et assèche les sols aux alentours, ce qui entraine des changements importants de végétation (Naïm Perreault).

Ce message est également disponible en : Anglais

CRSHG et FRQNT pour Karine Rioux!!

Félicitation à Karine Rioux pour l’obtention de la bourse d’études supérieures du Canada au niveau de la maîtrise, décernée par le CRSNG, et de la bourse de maîtrise en recherche, offerte par le FRQNT. Sa maîtrise, qui débutera à l’automne 2017, sous la supervision de Daniel Fortier (UdeM) et Mélissa Lafrenière (Université Queen’s), et portera
Lire la suite

CRSHG et FRQNT pour Karine Rioux!!

Glace massive à Eureka (NU) (M. Paquette)

Cette masse de glace visible sous un épais couvert de sédiments marins argileux est visible grâce à un glissement de terrain rétrogressif, une forme issue de la dégradation d’un pergélisol riche en glace. La photo fut prise près de l’aéroport d’Eureka, au Nunavut. L’origine de la glace présente dans le pergélisol peut provenir de la
Lire la suite

Glace massive à Eureka (NU) (M. Paquette)

Envoi du matériel de terrain à Resolute Bay (NU)! (G. Davesne et A.Veillette)

Les étés de terrain dans l’Arctique se préparent dès l’automne avec les demandes de support logistique (ex. Programme du Plateau Continental Polaire) et des permis de recherche (ex. Parc Canada) dont nous avons besoin pour réaliser nos travaux de terrain. Une fois que le support et les permis nous sont accordés, généralement en février/mars, la
Lire la suite

Envoi du matériel de terrain à Resolute Bay (NU)! (G. Davesne et A.Veillette)

Analyse de carottes de pergélisol en laboratoire (Michel Paquette)

Les membres du laboratoire profitent bien de l’été pour aller récolter leurs échantillons sur le terrain, tandis que l’hiver sert surtout à analyser ces échantillons afin d’en extraire un maximum de données. Une des méthodes les plus utilisées au Géocryolab est la collecte de carottes de pergélisol et leur analyse cryostratigraphique, qui consiste à décrire
Lire la suite

Analyse de carottes de pergélisol en laboratoire (Michel Paquette)

Physical properties and microstructure of aeolian sand (By Lin Chen)

Climate warming and human activities have led to significant grassland degradation and desertification on the Qinghai-Tibet Plateau (QTP). The performance of Qinghai-Tibet Railway (QTR) have been affected by aeolian sand transportation and deposition. The physical properties of aeolian sand are of importance to evaluate the long-term thermal performance of crushed-rock interlayer embankment (CRIE) under the
Lire la suite

Physical properties and microstructure of aeolian sand (By Lin Chen)

Suivi des mouvements de masse avec une station VX (par Michel Paquette)

Travail de précision. Gautier relève la position de ses marqueurs de mouvement de masse, lors d’une journée ensoleillée à Ward Hunt, en juillet 2016. Gautier tient dans ses mains un prisme qui est automatiquement suivi par la station spatiale Trimble VX lorsque celui-ci bouge. La station lui permet d’effectuer des relevés de grande précision (~1mm
Lire la suite

Suivi des mouvements de masse avec une station VX (par Michel Paquette)

Capteur automatique de bulles de gaz (‘bubble trap’) installé dans un lac à l’Île Bylot (Nunavut) durant la campagne de terrain de l’été 2016 (F. Bouchard et V. Preskienis)

  Cette photo montre l’installation d’un capteur à bulles pour mesurer les flux de gaz à effet de serre (CO2, CH4) dans les lacs arctiques en provenance des sédiments de fond. Le ‘kit’ comprend : 1) un entonnoir lesté d’une chaine d’acier qui repose sur le fond; 2) un pluviomètre à bascule installé à l’envers pour capter et enregistrer les épisodes d’ébullition
Lire la suite

Capteur automatique de bulles de gaz (‘bubble trap’) installé dans un lac à l’Île Bylot (Nunavut) durant la campagne de terrain de l’été 2016 (F. Bouchard et V. Preskienis)

Influence de l’urbanisation sur la dynamique du pergélisol (Lin Chen)

L’urbanisation a une influence significative sur la dégradation du pergélisol. À son tour, la dégradation du pergélisol dans la zone urbaine affecte profondément la vie des résidents, comme l’approvisionnement en eau et la stabilité des bâtiments. En 2008, Lin Chen et ses coéquipiers ont mené une étude au géoradar (GPR) pour étudier l’influence de l’urbanisation
Lire la suite

Influence de l’urbanisation sur la dynamique du pergélisol (Lin Chen)

L’environnement périglaciaire des hauts sommets du massif des Chic-Chocs (Gautier Davesne)

Au-delà de 1100-1200 m d’altitude, les sommets du massif des Chic-Chocs (Nord de la chaîne des Appalaches, Gaspésie) abritent un environnement périglaciaire typique. C’est le domaine de la toundra alpine où seuls des lichens et quelques herbacées parviennent à se développer au milieu des gélifracts (fig. 1). Au mont Jacques-Cartier (1273 m d’alt), les champs
Lire la suite

L’environnement périglaciaire des hauts sommets du massif des Chic-Chocs (Gautier Davesne)

Yukon – Succession écologique (Michel Sliger)

La délimitation entre les écosystèmes est généralement graduelle au site d’étude de Beaver Creek (Yukon); vu de l’intérieur du terrain, elles sont carrément imperceptibles. Le remblai de la route, du haut de ses 6 m, représente déjà un point de vue intéressant, mais l’observation du relief et des écosystèmes bénéficierait grandement de l’ascension de la montagne avoisinante. Selon
Lire la suite

Yukon – Succession écologique (Michel Sliger)