*ENGLISH BIO WILL BE UPDATED*

ABeardsell

Andréanne Beardsell

Director : Gilles Gauthier
Codirector : Daniel Fortier

Primary Address:
Départment of Biology
Alexandre-Vachon Building, Room 4044
Université Laval
1045 avenue de la Médecine
Québec, Qc, Canada, G1V 0A6
Phone: (418) 656-2131 ext. 6327

Email : andreanne.beardsell.1@ulaval.ca

 

Project Title

Écologie de nidification et effets des changements climatiques sur les sites de reproduction de la buse pattue (Buteo lagopus) dans le Haut-Arctique.

 

Description of the project research

Les oiseaux prédateurs représentent un groupe fonctionnel important dans le réseau trophique de la toundra. La buse pattue (Buteo lagopus) est un rapace qui niche en bordure des falaises, sur les hoodoos ou sur les versants escarpés des collines. La distribution et le nombre de nids de cette espèce sont probablement limités par la disponibilité des sites de reproduction appropriés à leurs besoins. La présence de nids localisés l’un près de l’autre suggère l’utilisation de nids alternatifs par un même couple année après année. Il est reconnu que certaines espèces de buses et d’aigles utilisent des nids alternatifs. Il n’y a toutefois pas d’évidence de ce comportement pour la buse pattue.

Certains processus géomorphologiques (coulées de débris, gélifluxion, gélifraction, détachement de la couche active du pergélisol) sont porteurs de risque pour les sites de nidification. Des effets bien documentés des changements climatiques dans l’Arctique tels que le dégel du pergélisol et l’augmentation des précipitations, sont susceptibles d’augmenter le risque de déclenchement des mouvements de versants pouvant engendrer la perte d’un habitat important pour la buse pattue. Il s’avère donc très pertinent et intéressant de mieux comprendre les impacts potentiels de la dégradation du pergélisol et de la modification des processus géomorphologiques sur les sites de reproduction de cet oiseau dans un contexte de changements climatiques.

Mon projet vise à caractériser les sites de reproduction de la buse pattue dans l’Arctique et à évaluer leur vulnérabilité aux changements climatiques. Plus spécifiquement : 1) cartographier les nids de buses et déterminer leur répartition spatiale, 2) déterminer la fréquence d’utilisation de ces nids par les buses et 3) évaluer la vulnérabilité des sites de reproduction aux processus de mouvements de masse sur les versants susceptibles d’être engendrés par le réchauffement climatique.

Keywords
Mouvements de masse, buse pattue, île Bylot, nidification

 


Scholarships and other awards

2013: Environord – Bourse de recherche interdisciplinaire

 

Affiliations

Centre for Northern Studies (CEN)
ArcticNet

 

 

 

 

 

Ce message est également disponible en : French