Félicitations à Karine Rioux pour son excellente présentation au Géoforum!

avril 24, 2017 dans Article

Le vendredi 21 avril dernier, Karine Rioux a présenté l’essentiel de son projet honors de baccalauréat dans le cadre du GéoForum du département de Géographie de l’Université de Montréal. Son projet porte sur l’évaluation de l’efficacité d’une technique de mitigation (les abris thermo-réflectifs), visant à assurer la stabilité du pergélisol le long d’une section expérimentale du Alaska Highway (Yukon). Karine a su démontrer de façon efficace les dynamiques thermiques de l’air et des premiers centimètres du sol sous les abris et ce, en comparant avec une section test. Son bon travail et son effort de vulgarisation lui ont valu le prix de la meilleure présentation honors en géographie physique! Félicitations à Karine!

Yukon – évolution d’une tranchée drainante (Michel Sliger)

novembre 28, 2016 dans focus

Large de 75 cm seulement, une tranchée drainante excavée à l’automne 2010 s’est érodée pour atteindre environ 4 m. Deux ans plus tard, elle est quasiment stabilisée mais certains chenaux d’écoulement préférentiels continuent d’entrainer le mouvement des sédiments. La végétation pionnière s’est installée partout dans la tranchée, sauf où l’apport sédimentaire persiste toujours ou lorsque le niveau d’eau reste significatif durant tout l’été (Figure 1).

ditch

Figure 1: Évolution d’une tranchée drainante, 2 années après sa mise en place des chenaux d’écoulement préférentiels se forment

Yukon – Succession écologique (Michel Sliger)

novembre 8, 2016 dans Article, post

La délimitation entre les écosystèmes est généralement graduelle au site d’étude de Beaver Creek (Yukon); vu de l’intérieur du terrain, elles sont carrément imperceptibles. Le remblai de la route, du haut de ses 6 m, représente déjà un point de vue intéressant, mais l’observation du relief et des écosystèmes bénéficierait grandement de l’ascension de la montagne avoisinante. Selon le savoir local, la traversée des 8 km (vers le sud) de muskeg nécessite deux jours jusqu’au plateau à gauche sur la photo. Les montagnes St-Elias (blanches au fond) sont à 23 km vers le sud-ouest (Figure 1).

tundra-arbres

Figure 1: Succession écologique du point de vue de la route

Yukon – ‘Road Icing’ (Michel Sliger)

octobre 25, 2016 dans post

Habituellement connus sous le nom de road icing (Figure 1), les glaçages routiers sont particulièrement problématiques dans les zones montagneuses de l’ouest canadien car l’accumulation du dôme de glace sur la voie s’effectue de manière catastrophique (1-3 jours). Au printemps, l’eau de fonte des parois exposées au soleil se refroidit le long des versants toujours glacés pour aller regeler en bas au bris de pente. Ce phénomène est particulièrement intéressant au moment de comprendre le lien entre l’hydrologie de surface et la qualité du pergélisol.

icing

Figure 1: « Road Icing » – Crédits, Kate Grandmont

Terrain au Yukon : détection des coins de glace

septembre 4, 2015 dans post

Lyna Lapointe, Manuel Verpaelst et Benoît Loranger du Géocryolab sont présentement en route pour le dernier terrain de la saison, vers le village le plus à l’Ouest du Canada (Beaver Creek, Yukon).

La neige les attend déjà pour leur mission d’une semaine. Au menu : géoradar,  gravimètre, forages et caractérisation environnementale pour ce dernier volet du projet de détection de coins de glace. Bon terrain!

Map Yukon Besver Creek

Beaver Creek est localisé au Yukon (Étoile rouge sur la carte)

Journal de terrain – par Isabelle de Grandpré

août 18, 2015 dans post

14 août 2015

Ça me fait toujours cette même impression lorsque j’arrive sur le terrain : ce mélange contradictoire de stress et de sérénité.  Pour ce terrain notre mission était claire : détecter la présence de coins de glace à l’aide de différentes techniques, dans probablement l’endroit le plus reculé du Yukon accessible par la route.

C’est en chevauchant notre Camper Canadream et notre beau pick-up tout blanc que nous avons atteint notre destination, Km 124 de l’autoroute Dempster. Les journées se suivent mais ne se ressemblent pas : chaleur accablante, neige, vents intenses, gathering annuel de maringouins et de mouche noire – une bonne idée ce camper finalement.

Yukon-truck

Indispensable pickup

Comment détecte-t-on des coins de glace quand on ne les voit pas sur le terrain ? Facile. Il nous faut un géoradar, une foreuse, énormément de patience et un bon équilibre mental (surtout quand vient le temps de passer nos 200 m de transect  au géoradar avec des antennes qui nécessitent des pas de 10 cm).

Yukon GPR

Georadar en action !

Yukon-Forage

Extraction de pergélisol en cour avec la foreuse portable

Après 5 jours à dompter les tussoks, à manger de la bonne nourriture déshydratée (riz avec morceaux de poulet ou riz avec poulet grillé ce soir ?), et à découvrir beaucoup de réponses mais encore plus de questions, nous sommes reparti vers la civilisation avec 4 cahiers de terrains bien remplis de données qui révéleront toute leur magie lors de l’analyse.

Je pense que la ligne est mince entre un terrain éprouvant et un terrain mémorable : mais la beauté immense des lieux, l’aventure et surtout l’équipe de travail font bien souvent qu’autrement  pencher cela du côté mémorable.

Merci Fab, Lyna et Manu, c’est quand vous voulez pour un prochain !

Yukon – Beaver Creek : Conduits à Convection

avril 21, 2015 dans focus

Auteur: Michel Sliger

Par effet de cheminée, les conduits de ventilation de la section expérimentale YG7 de l’Alaska Highway se sont montrés particulièrement efficaces pour préserver le pergélisol sous-jacent. Un de ces conduits est maintenant utilisé pour mesurer avec précision le débit de chaleur entre l’air y circulant et le remblai. Benoit Loranger du laboratoire de Pr. Guy Doré à l’Université Laval (sur la photo avec moi) et Kate Grandmont du  Geocryolab m’accompagnaient lors de cette journée d’installation (prise 2). Merci à ces derniers ainsi que tous ceux qui m’ont accompagné pour ce projet, qui a d’ailleurs été remis en route durant l’automne 2014  pour un deuxième hiver. Les données obtenues seront récupérées le plus tôt possible (Figure 1).

Figure 1 : Maintenance de l’instrumentation sur un tuyau à convection d’air. Crédits : Kate Grandmont

 

Nouvelle publication

mai 5, 2014 dans Article

Eva Stephani et Daniel Fortier ont participé à la publication d’un nouvel article paru tout récemment dans la revue internationale Cold Regions Science and Technology. L’article est intitulé « A geosystems approach to permafrost investigations for engineering applications, an example from a road stabilization experiment, Beaver Creek, Yukon, Canada« .

Pour plus de renseignements ou pour obtenir une copie pdf, communiquez avec Eva! (eva_stephani@golder.com)

Découverte de pergélisol sur un chantier d’éoliennes au Yukon : problèmes de stabilité ?

décembre 21, 2012 dans Non classé

Une équipe du géocryolab a effectué en septembre dernier une campagne de forages et de caractérisation du pergélisol au Yukon (Burwash Landing et  Destruction Bay)  en partenariat avec le Yukon College. Un parc d’éolienne est prévu à cet endroit et la stabilité du sol devait être évaluée. Leurs travaux ont fait l’objet d’un reportage à la CBC.

 

http://www.cbc.ca/news/canada/north/story/2012/12/19/north-wind-farm-permafrost-yukon.html