Glace massive à Eureka (NU) (M. Paquette)

mai 4, 2017 dans post par Davesne.G

Cette masse de glace visible sous un épais couvert de sédiments marins argileux est visible grâce à un glissement de terrain rétrogressif, une forme issue de la dégradation d’un pergélisol riche en glace. La photo fut prise près de l’aéroport d’Eureka, au Nunavut. L’origine de la glace présente dans le pergélisol peut provenir de la fabrication in-situ de glace, par cryosuction et ségrégation de la glace entre autre, ou bien par l’ensevelissement de masses de glaces comme de la glace de lac ou un glacier par exemple. Dans ce cas-ci, les deux grandes lignes foncées et subparallèles traversant la glace rappèlent une structure souvent retrouvée dans la glace de glaciers, indiquant potentiellement une origine enfouie pour cette glace. Davantage d’analyses géochimiques, cristallographiques et cryostratigraphiques permettent de valider les hypothèses sur l’origine de la glace. Un exemple de ce type de recherche peut être consulté dans cet article ou cette présentation de Stéphanie Coulombe, qui effectue son doctorat au Géocryolab.

Ce message est également disponible en : Anglais