par Godin.E

Nouveau papier par E. Godin et al. sur la dynamique de surface dans les zones humides pergisolées, après un ravinement

juillet 29, 2015 dans Article, post par Godin.E

par Davesne.G

Après l’ile Ward Hunt, l’ile Melville

juillet 29, 2015 dans post par Davesne.G

Au retour de Ward Hunt, l’équipe composée de Daniel Fortier, Gautier Davesne et Michel Paquette se séparera; Alors que Daniel et Gautier se dirigeront vers le sud avec les échantillons récoltés, Michel poursuivra la campagne sur un autre projet en collaboration avec Scott Lamoureux, de l’Université Queen’s, à Kingston. Ensembles et accompagnés d’Ashley Rudy (candidate au PhD), ils se dirigeront vers le Cape Bounty Arctic Watershed Observatory (CBAWO), sur l’île de Melville, dans le Haut Arctique canadien (Figure 1). Les bassins versants de Cape Bounty sont couramment perturbés par des événements thermokarstiques (des décrochements de couche active) causés par le dégel du pergélisol et par la perte de cohésion du sol riche en glace lors du dégel. Grâce à des relevés de géoradar et à une campagne de forage, ils chercheront à identifier les zones riches en glace propices aux perturbations et à l’augmentation de la charge sédimentaire dans les cours d’eau et dans les lacs.

 

 

668px-Melville_Island.svg

Figure 1 : Site à l’étude sur l’ile de Melville

par Godin.E

Nouvelle contribution sur les émissions de gaz à effets de serre dans les écosystèmes humides dans le haut Arctique avec Frédéric Bouchard et al.

juillet 27, 2015 dans Article par Godin.E

par Kate G.

Départ imminent d’une équipe du Géocryolab pour Ward Hunt Island !

juillet 8, 2015 dans post par Kate G.

Le 21 juillet 2015, une équipe du Géocryolab composée de Daniel Fortier (directeur), Michel Paquette (candidat au doctorat) et Gautier Davesne (candidat au doctorat) s’envolera pour l’île Ward Hunt (Ile d’Ellesmere, Nunavut) afin d’y réaliser des travaux de terrain jusqu’au 8 août.

Depuis 2011, les travaux du Géocryolab sur ce site unique portent sur la morphologie des versants ainsi que sur le transfert de sédiments et d’énergie entre le bassin versant et le lac Ward Hunt (pour les détails consultez les projets de M. Paquette et M. Verpaelst). La campagne de terrain de l’été 2015 permettra de compléter les séries de données nécessaires aux travaux de M. Paquette et de débuter l’acquisition de données pour les projets de G. Davesne et F. Bouchard (post-doc).

Les objectifs principaux de ce terrain seront:

  1. de réaliser des profils géoradar sur les versants et les berges du lac, notamment dans des zones prédéterminées de delta lacustre, pour obtenir des images de la stratification du sous-sol;
  2. de réaliser des levées bathymétriques afin de cartographier à haute résolution et en 3D le fond du lac et la microtopographie de la partie immergée des deltas;
  3. de réaliser des carottages de sédiments lacustres dans les secteurs les plus profonds du lac afin de réaliser des datations des séquences sédimentaires à partir d’indicateurs physico-chimiques et (micro)biologiques;
  4. d’extraire des échantillons de sol sur les versants et les berges du lac par des forages afin d’étudier les propriétés physiques et géotechniques du sol (e.g. granulométrie, tassement au dégel);
  5. de poursuivre le suivi hydrologique et géochimique des « water tracks ».

Nous leur souhaitons un excellent terrain!

 

DSC01475

L’île Ward Hunt en juillet 2012 (Photo: M. Paquette)