Alaska – Matanuska. À propos de la moraine frontale

juin 8, 2015 dans focus par Sliger.M

Auteur: Michel Sliger

La moraine frontale la plus récente poussée par le glacier Matanuska (Alaska, USA) est aisément distinguable de par son élévation, sa végétation relativement récente et l’absence de stratification qui pourrait informer sur quelques processus hydrologiques que ce soit. Au contraire, le till qui compose la moraine d’ablation a des élévations généralement plus basses. Dans ses parties les plus basses, il est souvent remanié par les processus hydrologiques qui sont très dynamiques lors de la fonte. Cette image d’un glacier toujours actif est particulièrement utile pour l’interprétation des forages au site d’étude de Beaver Creek (Yukon) qui se trouve sur une moraine d’ablation laissé par l’avant dernier épisode glaciaire, soit il y a 50 ka ou 190 ka (aucune date n’existe; le carbone 14 est inefficace dans cette plage) (Figure 1).

matanuska

Figure 1: Moraine frontale du glacier de Matanuska, AK