par Godin.E

Maxime Tremblay récipiendaire d’une bourse EnviroNord présentera son projet de maitrise dans la communauté de Pond Inlet

mai 27, 2015 dans post par Godin.E

Maxime Tremblay, avec le support d’EnviroNord, séjournera dans la communauté de Pond Inlet du 26 au 30 mai pour présenter son projet de maitrise sur le saule laineux sur l’ile Bylot. Il profitera de son temps dans la communauté pour présenter son projet à la radio locale et tenir une table à la COOP du village. Il ira également participer aux classes de science de l’école secondaire Nasivvik afin de se présenter et rejoindre les jeunes de la communauté et de leur exposer sa recherche.

Communication_poster96dpi

par fbouchard

Les sédiments de lacs glaciaires : de belles archives paléoenvironnementales.

mai 25, 2015 dans focus par fbouchard

Fig1-map

Figure 1: Localisation et contexte autour du lac de kettle ‘BYL36’. Le lac, contenant des sédiments datant de 10.8 ka BP, est situé juste au nord-est (légèrement en amont) d’une moraine terminale datée à 9.8 ka BP (photos : V. Preskienis [haut] et GeoEye-1 [bas]).

L’histoire Holocène des vallées glaciaires de l’Île Bylot, depuis la dernière glaciation, nous est connue grâce à l’étude attentive des formes du terrain. Par exemple, dans le cas de la vallée du glacier C-79 (Figure 1 – carte), il a été suggéré que l’avancée maximale du glacier a eu lieu vers 9860 ± 140 BP (before present = avant aujourd’hui) et qu’à cette époque le front du glacier était en contact la mer (Allard, 1996). Ces résultats proviennent de coquillages de mollusques littoraux contenus dans de l’argile marine et datés au radiocarbone (14C), ce qui donnerait un âge ‘calibré’ de 11 440 ± 380 cal BP.

À l’été 2014, des membres du Geocryolab ont utilisé une nouvelle technique de cartographie bathymétrique afin caractériser la morphologie d’un lac glaciaire situé dans la vallée (voir la capsule #1 sur le système sonar-GPS). Il s’agit d’un lac de kettle, formé par la fonte de glace enfouie dans le sol après le passage du glacier, et situé non loin de la position du front glaciaire mentionné plus haut (Fig1). Une carotte de plus d’une trentaine de cm de long (Fig2) a pu être prélevée dans la partie profonde du lac (~ 12 m), et la datation 14C à la base de ces sédiments lacustres a donné un âge de 10 825 ± 45 BP, ou 12 730 ± 50 cal BP une fois calibré. Il reste à confirmer la nature exacte de ces sédiments, mais cela montre que les archives sédimentaires contenues dans les lacs peuvent être d’un grand intérêt. Au grand plaisir du ‘Zodiac Sherpa’ (Fig3).

Fig2 Sediment core

Figure 2: Carotte de sédiments prélevée dans la partie profonde (~ 12 m) du lac de kettle ‘BYL36’ (photo : F. Bouchard).

Fig3 Sediment Coring Sherpa

Figure 3 : Jeune chercheur motivé qui, avant de s’élancer vers le prochain site de carottage avec un zodiac sur son dos, s’assure d’avoir tout l’équipement nécessaire. On aperçoit d’ailleurs le carottier à percussion juste derrière lui (photo : V. Preskienis).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour plus d’informations : Allard, M. (1996) : Geomorphological changes and permafrost dynamics: Key factors in changing arctic ecosystems. An example from Bylot Island, Nunavut, Canada. Geoscience Canada, 23, 205-212.

par Kate G.

Le Geocryolab à la réunion conjointe d’AGU 2015 à Montréal

mai 6, 2015 dans post par Kate G.

Cette semaine a lieu à Montréal la Réunion Conjointe de l’AGC-AGU-AMC-UGC.

Daniel Fortier, Etienne Godin et Fred Bouchard présentait hier une session (présentations orales et par affiches) intitulée Dynamics of Permafrost Regions in a Warming World: Processes, Landforms, Biogeosystems I.

Program

Programme de la session Dynamics of Permafrost Regions in a Warming World: Processes, Landforms, Biogeosystems I

Manuel Verpaelst y a d’ailleurs présenté son projet de maitrise : Mass Movement by solifluction and Syngenetic Dynamic of Permafrost in the High Arctic, Ward Hunt Island, Canadian High Arctic.

Sabine Veuille et Katerine Grandmont ont présenté au cours de cette même session 2 affiches intitulées Quantifying Heat Advection by Groundwater Flow in the Active Layer: Laboratory Simulations et Impact of Land Cover Disturbances on Permafrost Landscapes in Yukon, Case Studies.

Lyna Lapointe Elmrabti a aussi présentée une affiche dans le cadre de la conférence : Paleoenvironmental records from alaskan Late Pleistocene yedoma permafrost : A case study from the Itkillik river.

Pour la référence complète des présentations, veuillez consulter le programme de la conférence.

2015-05-05 17.39.31

Sabine V devant son affiche – AGU Montréal 2015

2015-05-05 17.41.11

Katerine G devant son affiche – AGU Montréal 2015

 

2015-05-05 17.48.32

Etienne G, Sabine V et Manuel V – AGU Montréal 2015

 

par Davesne.G

Audrey Veillette a reçu une bourse PFSN pour ses travaux de terrain de l’été 2015

mai 6, 2015 dans post par Davesne.G

Audrey Veillette est récipiendaire d’une bourse de mobilité du Programme de Formation Scientifique dans le Nord (PFSN)! Elle ira poursuivre ses études sur les ravins de thermo-érosion à l’Île Bylot dès le 20 mai 2015!

Félicitions et bon terrain!

AVeillette

Audrey sur le terrain à Bylot à l’été 2013

 

par Davesne.G

Michel Paquette a reçu une bourse PFSN pour ses travaux de terrain de l’été 2015

mai 4, 2015 dans post par Davesne.G

Le programme de formation scientifique nordique (PFSN) a décerné une bourse à Michel Paquette afin de financer ses travaux de terrain dans le haut arctique canadien, à l’île Ward Hunt. Les travaux de cet été se concentreront sur le rôle qu’ont les sols en mosaïques pour la mobilisation et la séquestration de nutriments dans les eaux de surfaces et hypodermiques.

Bon terrain 2015 Michel!

MPaquette

Michel sur le terrain à Ward Hunt à l’été 2013