par Davesne.G

Bourse d’excellence pour Manuel Verpaelst!

mars 30, 2015 dans post par Davesne.G

Félicitations à Manuel Verpaelst pour l’obtention d’une bourse d’excellence décernée par  la Faculté des études supérieures et postdoctorales (FESP) de l’Université de Montréal en reconnaissance de la qualité de son dossier académique.

Manuel est étudiant de maîtrise au Geocryolab sous la direction Daniel Fortier. Ses recherches visent à comprendre l’impact des mouvements de masse par solifluxion sur l’évolution du pergélisol en bas de pente sur l’île Ward Hunt, Nunavut, Canada. Le dépôt de son mémoire est prévu pour l’automne 2015.

Bon courage pour la dernière ligne droite!

12 juillet (25)

par Kate G.

Bourse d’excellence pour Gautier Davesne!

mars 26, 2015 dans post par Kate G.

Félicitations à Gautier Davesne pour l’obtention d’une bourse d’excellence décernée par la Faculté des études supérieures et postdoctorales (FESP) de l’Université de Montréal en reconnaissance de la qualité de son dossier académique.

Gautier termine présentement sa maîtrise sous la direction de Daniel Fortier. Ses recherches visent à comprendre l’évolution spatio-temporelle du pergélisol alpin marginal dans le massif des Chic-Chocs en Gaspésie. Le dépôt de son mémoire est prévu pour la fin du printemps!

On lui souhaite bon courage pour le sprint final!

IMG_0337

par Davesne.G

Cartographie bathymétrique ultra-rapide : une technique très utile en paléolimnologie

mars 25, 2015 dans Article par Davesne.G

Auteur: Frédéric Bouchard

Depuis l’été 2014, le Geocryolab dispose d’un système de cartographie des fonds de lacs très simple, efficace et abordable. Il s’agit en gros d’un échosondeur (‘sonar’) portatif muni d’un GPS, comme ceux utilisés par les pêcheurs sportifs pour localiser les bancs de poissons (Fig1, A). Le sonar peut être installé rapidement et simplement dans une petite embarcation avec quelques tuyaux à chauffe-eau, du Duct Tape et un peu de débrouillardise (Fig1, B). Les relevés consistent à se promener à la surface des lacs le long de lignes de navigation en enregistrant les profondeurs en continu (Fig1, C). Un logiciel permet ensuite d’interpoler les profondeurs entre les lignes de navigation pour produire une carte bathymétrique détaillée (Fig1, D).

Cette technique a été testée avec succès en juillet 2014 à l’Île Bylot, au Nunavut. Dans le cadre de nos recherches en paléolimnologie (histoire des mares et lacs par l’étude des sédiments), elle s’est avérée cruciale pour identifier rapidement le meilleur endroit pour échantillonner des carottes de sédiments lacustres (généralement l’endroit le plus profond). En plus, détail logistique important : le ‘kit’ au complet, incluant un petit zodiac, peut être déployé et utilisé sur le terrain par une seule personne, surnommée ‘Zodiac Sherpa’ (Fig1, E).

Pour plus d’informations : Bouchard et al., soumis (résumé GEOQuebec2015, à confirmer).

Figure_capsule1

Figure 1. A) Sonar portatif du Geocryolab qui permet d’enregistrer en continu la profondeur du fond des lacs. Modèle Humminbird 859XD avec GPS intégré (photo : F. Bouchard); B) Installation du sonar dans un petit zodiac. L’antenne du sonar est fixée à l’extérieur du zodiac pour qu’elle demeure au fil de l’eau pendant la navigation (photo : F. Bouchard); C) Lignes de navigation parcourues avec le sonar. La couleur donne un aperçu de la profondeur; D) Carte bathymétrique produite à partir des lignes de navigation. On y voit une ‘fosse’ plus profonde (10 m de profondeur) non visible à partir des photographies aériennes ou des autres relevés de terrain, ce qui permet d’identifier rapidement le meilleur site de carottage; E) Jeune chercheur motivé qui, à lui seul, transporte le système de cartographie bathymétrique du Geocryolab jusqu’au prochain site d’études (photo : V. Preskienis).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

par Davesne.G

Audrey Veillette, nouvelle membre du CEN!

mars 25, 2015 dans post par Davesne.G

Audrey Veillette, nouvellement admise à la maitrise à l’Université de Montréal depuis janvier 2015 est dorénavant membre-étudiante du Centre d’études nordiques (CEN : Profil d’Audrey). Son projet de maitrise portant sur la cryostratigraphie des ravins de thermo-érosion à l’Île Bylot tentera de quantifier l’impact des ravins sur les flux d’énergie et de matières au sein des géosystèmes. Audrey portera une attention particulière aux caractéristiques de stabilisation des ravins, via l’analyse cryostratigraphique.

Forage de glace massive, Île Bylot (Nunavut), été 2013. Étienne Godin et Audrey Veillette

Forage de glace massive, Île Bylot (Nunavut), été 2013. Étienne Godin et Audrey Veillette

par Davesne.G

Des membres du Geocryolab se prononcent sur la recherche future en science du pergélisol

mars 19, 2015 dans post par Davesne.G

Trois membres du Geocryolab (F. Bouchard, J. Lepage et M. Paquette) ont participé à la rédaction d’un manuscrit qui vient d’être soumis à la revue The Cryosphere. Faisant suite à une rencontre tenue en juin 2014, cet article synthétise les ″Cinq Questions Prioritaires″ auxquelles devraient s’attarder les chercheurs du pergélisol au cours des prochaines années. Il s’agit d’un effort interdisciplinaire à l’échelle internationale, incluant des jeunes chercheurs membres du PYRN, APECS, ADAPT et PAGE21.
Le manuscrit est présentement en évaluation dans la section ″Interactive Public Discussion″ de la revue. Les gens intéressés par le sujet sont invités à soumettre leurs commentaires et suggestions afin d’améliorer le manuscrit d’ici le 22 avril 2015.
par Davesne.G

Disparition rapide du couvert de glace sur le lac le plus nordique du Canada

mars 18, 2015 dans post par Davesne.G

La reconstitution des archives scientifiques et l’analyse d’images satellitaires ont permis de constater la disparition complète du couvert de glace du lac Ward Hunt, le lac le plus au nord du Canada, lors des étés 2011 et 2012. Le lac était reconnu jusqu’à récemment pour maintenir un couvert de glace pérenne épais de plus de 3.5 m, et sa fonte soudaine est le fruit d’une série d’étés chauds ayant débutée en 2008. Les travaux de recherche de Michel Paquette ont permis de collecter les données et de déterminer les mécanismes de dégradation du couvert de glace, et font l’objet d’une publication dans Geophysical Research Letters. Les changements dans la phénologie des couverts de glace arctiques ont des conséquences très importantes pour les conditions limnologiques des lacs affectés, touchant autant le statut thermique que la chimie des eaux ainsi que la biologie.

 

Lien vers l’article :