par Fortier.D

Thermo-siphons (Alaska)

octobre 28, 2014 dans post par Fortier.D

Les thermo-siphons sont des systèmes fermés d’extraction de la chaleur. Ils sont installés là où il est critique de garder le pergélisol froid et ainsi refroidir le sol. Les thermo-siphons sont utilisés de manière limitée comme technique de mitigation aux abords de routes en régions froides, en raison du coût d’installation élevé pour que ce système reste efficace. Ils sont plus efficaces pour éviter que la chaleur s’accumule près des bâtiments.

Le Geocryolab est impliqué dans l’expérimentation sur l’efficacité des thermo-siphons en utilisant des thermomètres électroniques très précis et des caméras infrarouges.

 

themosyphon 1

Un thermo-siphon installé dans le muskeg à un site expérimental dans l’Alaska central près de Fairbanks (photo M. Kanevskiy, © Geocryolab)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

themosyphon 2

L’image en noir et blanc provient d’une caméra infrarouge FLIR. Les thermo-siphons sont plus chauds (15.9°F = -9°C) que l’air ambiante (-40°F = -40°C) (photo M. Kanevskiy, © Geocryolab)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

themosyphon 3

Image infrarouge thermique d’un thermo-siphon en fonction. La couleur rougeâtre (rouge = plus chaud) montre que le thermo-siphon extrait bel et bien la chaleur du pergélisol (photo M. Kanevskiy, © Geocryolab).

par Fortier.D

Cours d’eau en chapelet, Péninsule de Yamal, Siberie, Russie.

octobre 27, 2014 dans Article par Fortier.D

Le cours d’eau en chapelet est un type d’écoulement qui se retrouve dans les milieux froids périglaciaires. Il est caractérisé par une géométrie en ‘dent de scie’ et une suite de petits bassins connectés en série. Les cours d’eau en chapelet se développent et évoluent durant plusieurs centaines d’années. Le processus dominant ici est l’écoulement de l’eau dans le sillon de polygone ce qui engendre la dégradation de la partie supérieure des coins de glace. Les bassins sont habituellement situés à l’intersection de plusieurs coins de glace. Leur fréquence est probablement en augmentation en réponse au réchauffement climatique actuel.

Terminologie : http://nsidc.org/fgdc/glossary/

xrussia_2012_ 022 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Photo D. Fortier © Geocryolab. Si vous souhaitez utiliser cette image dans vos recherches, enseignements ou publications [sans frais] écrivez-nous !)

 

 

par Godin.E

Nouvel article dans ERL : Effects of thermo-erosion gullying on hydrologic flow networks, discharge and soil loss

octobre 27, 2014 dans Article, post par Godin.E

Une nouvelle contribution à propos de l’effet du ravinement de thermo-érosion sur l’intégrité du terrain et des implications sur l’hydrologie vient de paraitre dans une édition Focus d’ Environmental Research Letters.L’article s’intitule  Effects of thermo-erosion gullying on hydrologic flow networks, discharge and soil loss et a été préparé par Daniel Fortier, Stéphanie Coulombe et moi-même. Le numéro Focus on changing permafrost in a warming world: observation and implication porte sur l’évolution récente du pergélisol et des impacts liés à différentes échelles.

Il est disponible pour télécharger en open access.

 

Voici la référence :

Godin, E., Fortier, D., and Coulombe, S. 2014. Effects of thermo-erosion gullying on hydrologic flow networks, discharge and soil loss. Environmental Research Letters 9(10): 105010. doi: http://dx.doi.org/10.1088/1748-9326/9/10/105010.

par Fortier.D

Crépuscule et aurores boréales, Thor Lake, Territoires du Nord-Ouest, Canada

octobre 26, 2014 dans post par Fortier.D

La lumière des aurores résulte de collisions entre des particules de gaz présents dans la haute atmosphère et des particules chargées émises du Soleil. Les couleurs de la lumière des aurores varient selon le type de gaz qui entre en collision avec les particules solaires chargées (ex : Oxygène, Azote).
Source – et pour en savoir plus : http://www.northernlightscentre.ca/northernlights.html

 

DSC_0589

 

 

 

 

 

 

 

DSC_0588

 

 

 

 

 

 

 

(Photos D. Fortier, © Geocryolab).

par Kate G.

Andréanne Beardsell: Biologiste et cinéaste

octobre 20, 2014 dans post par Kate G.

Andréanne Beardsell du Geocryolab, étudiante graduée de biologie à l’Université Laval, a réussi à intégrer des processus de dangers géomorphologiques dans l’analyse des conditions de nidification de la buse pattue (Buteo lagopus).

Elle est aussi une super cinéaste … regardez le film de son été 2014 sur l’île Bylot, Nunavut.

 

par Kate G.

Prix Roger J.E. Brown décerné à Daniel Fortier et Isabelle de Grandpré

octobre 16, 2014 dans post par Kate G.

Daniel Fortier, directeur du Geocryolab, et Isabelle de Grandpré, professionelle de recherche, ont reçu le mois dernier à Regina le prestigieux Prix Roger J.E Brown attribué par la Société canadienne de géotechnique. Félicitations!

Lire la suite →

Images polaires des années 1960 retrouvées!

octobre 16, 2014 dans Article par de_Grandpré.I

Des images des pôles prises par le satellite Nimbus 2 dans les années 1960 ont été oubliées durant plus de 50 ans avant d’être retrouvées, numérisées et mises disponible pour le public. Cet incroyable retour dans le temps permet de revenir 17 ans plus loin dans le passé que toutes les autres images existantes.

La banque d’image est disponible sur le site de la NASA (Nimbus data rescue project):

http://nsidc.org/data/nimbus/data-sets.html

 

Image satellite Nimbus 2

par Sabine

Un nouvel institut de recherche sur le développement du Nord au Québec

octobre 16, 2014 dans Article par Sabine

L’institut, conséquence du plan Nord initié par l’ex-premier ministre Jean Charest, sera dédié à la recherche fondamentale et appliquée. Il rassemblera trois grandes universités québecoises. 3 millions de dollars serait alloués à ce projet.

 

910104-version-2014-plan-nord-annonce

 

 

 

 

 

Pour plus d’informations :

http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201410/15/01-4809408-plan-nord-quebec-cree-un-institut-de-recherche-nordique.php